Partenaires

Logo CNRS
Logo AMU



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Newsletters > Articles > 2011-Septembre > Vie de l’axe 3 : Ecodynamique toxicologique environnementale – Wafa Achouak

Vie de l’axe 3 : Ecodynamique toxicologique environnementale – Wafa Achouak

Les travaux relevant de cet axe visent à étudier les mécanismes de transfert et d’impact des éléments toxiques, afin de mieux appréhender les notions de risque (chronique ou accidentel) liées aux activités anthropiques. Par définition, un produit toxique est un composé chimique qui peut nuire à l’environnement en affectant l’état biologique des organismes qui le peuplent, y compris l’être humain. Les travaux menés sur le devenir et l’impact de toxiques font appel aux outils de la chimie, de la biochimie, de la biologie moléculaire, de la génétique et de la microbiologie. Ils sont mis en œuvre grâce à la pluridisciplinarité des différentes équipes au sein d’ECCOREV.
Les recherches conduites dans le cadre de l’axe 3 ont pour objectifs :

  • d’étudier le comportement géochimique de toxiques dans des écosystèmes terrestres et aquatiques, de décrire l’impact de toxiques (métaux lourds, HAP, pesticides et nanoparticules (NP)) sur la structure des communautés microbiennes,
  • d’élucider les mécanismes moléculaires responsables de la concentration et de la biotransformation des toxiques étudiés,
  • de comprendre les modes d’action des toxiques aux différents niveaux d’organisation du vivant (moléculaire, cellulaire, organes et tissus, organismes entiers, communautés),
  • d’identifier les dérégulations moléculaires qu’ils peuvent entraîner dans les voies métaboliques les plus importantes de la cellule.

Le devenir et l’impact de différents toxiques sur l’environnement, le fonctionnement de différents écosystèmes et sur la santé de l’homme sont pris en compte dans le cadre de projets interdisciplinaires impliquant les différentes équipes d’ECCOREV. Parmi les toxiques étudiés, les métaux lourds (Cd, U), les HAPs, le bisphénol A, des pesticides (chlordecone) et les nanoparticules.
ECCOREV a renforcé la fédération d’équipes qui avaient initié une collaboration sur l’impact de nanoparticules sur l’environnement dans le cadre de l’IFR et a permis d’élargir le contour de ce rôle fédérateur à d’autres équipes. Les études sur l’impact environnemental des nanotechnologies regroupent un grand nombre d’équipes au sein d’ECCOREV (CEREGE, LBME, IMEP, iBEB SBVMe, iBEB SBTN). Ces différentes équipes sont membres du GDR-I Franco-Américain ICEINT et interagissent dans le cadre de différents projets ANR (AgingNano&Troph, MESONNET, DECANO) et dans un projet européen Nanomaterials Related Environmental Pollution and Health Hazards throughout their life cycle (NEPHH). Ces différents projets sont illustrés dans la figure 1.

Figure 1 : La dispersion des nanoparticules et des nanorésidus aura lieu durant le cycle de vie des nanoproduits/nanomatériaux déjà commercialisés.

date mise a jour 1er septembre 2011


ECCOREV
Ecosystèmes Continentaux et Risques Environnementaux

Technopôle de l'environnement Arbois-Méditerranée
Domaine du Petit Arbois
Avenue Louis Philibert
Bâtiment LAENNEC
BP 80
13545 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 4 FRANCE
Tél : +33 4 42 59 64 80
Lien google map