Partenaires

Logo CNRS
Logo AMU



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Axes de recherche > Axe 1. Morphogénèse, risques naturels et variabilité climatique > Axe 1. Morphogénèse, risques naturels et variabilité climatique

Axe 1. Morphogénèse, risques naturels et variabilité climatique

Responsable : Olivier BELLIER, CEREGE

Tél : 04 42 97 16 60 - Courriel : bellier@cerege.fr

Présentation de l’axe 1 ...

L’Axe " Morphogenèse, risques naturels et variabilité climatique " peut être décliné en :

  • Quatre mots-clefs : Climat, Erosion, Aléas naturels, Homme
  • Trois étapes : Observation, Mesure et Quantification, Analyse et Modélisation
  • Un binôme : Relation Homme / Nature

La MORPHOGENESE concerne la construction des reliefs et des paysages. On veut appréhender les processus qui concourent à l’évolution de la topographie et des paysages à toutes les échelles de temps, i.e., de l’échelle instantanée de la " crise " (aléa naturel) à l’échelle à long terme des marqueurs morphologiques et des bassins versants. La variabilité climatique et les processus " morphogénétiques " élaborent les reliefs (i.e., modifient la topographie) et génèrent des " instabilités " temporelles. Ils génèrent donc des risques naturels.

Une attention particulière sera portée sur le climat, qui est un risque " en soi ", mais également sur la relation climat/homme. La variabilité climatique sera regardée à deux échelles temporelles (court et long terme) car c’est un facteur prédominant dans le déclenchement des processus "morphogénétiques" et de certains aléas naturels (incendies, tempêtes, inondations, sécheresses…). Il est une cause de vulnérabilité, mais il contribue également à aggraver la vulnérabilité associée à d’autres aléas.

L’HOMME. Nous tiendrons compte également de l’activité humaine ; les modes de gestion anthropiques peuvent aggraver les impacts des instabilités naturelles, voire déterminer l’apparition des risques.

Risques abordés avec comme fil conducteur la vulnérabilité :

  • Risque " incendie de forêt "
  • Risque hydrologique (crue à étiage)
  • Risques gravitaires,
  • Risque tectonique (sismique),
  • Risques littoraux...

Ces " risques " seront abordés au travers des sous-axes structurants suivants :

  • Variabilité climatique (passée, présente et future- confrontation données paléo et modélisation du climat)
  • Erosion et morphogenèse
  • Aléas et risques associés
    • Risque hydrologique (crue à étiage)
    • Risques gravitaires (glissements de terrain, effondrements karstiques/miniers, chutes de blocs…)
    • Risque tectonique (sismique),
    • Risques littoraux (modification du trait de côte...)
    • Régime d’incendie (aspect physique)

Pourquoi cet axe ?

Une attente sociétale Régionale : en effet la région PACA est le lieu de tous les aléas naturels. D’autre part, il y a des enjeux socio-économiques forts : métropoles urbaines, grandes zones d’habitation et/ou industrielles, dont industries à risque.

D’où l’importance d’agir (prévision / prévention) en plusieurs étapes :

Reconnaissance / Protection / Information :

  • La prévision - y compris les dispositifs d’alerte
  • La prévention - protection : zonage, réglementation (cartes d’aléas, PPR) et aménagements de protection des enjeux (exposés mobilisent des investissements importants et pluriannuels qui nécessitent d’être priorisés et/ou coordonnés à différentes échelles du territoire)

date mise a jour 18 novembre 2010


ECCOREV
Ecosystèmes Continentaux et Risques Environnementaux

Technopôle de l'environnement Arbois-Méditerranée
Domaine du Petit Arbois
Avenue Louis Philibert
Bâtiment du CEREGE
BP 80
13545 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 4 FRANCE
Tél : +33 4 42 97 15 21